Pour les vieux routards
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BG global.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: BG global.   Jeu 5 Mar - 21:41

L’historique

Du chaos originel ont émergé les deux principes antagonistes qui régissent l’univers : le yin et le yang. De leur opposition incessante est née l’énergie vitale, source de toute vie, le chi. Ce dernier a engendré, le Ciel, la Terre, les éléments ainsi que les dix milles êtres vivant en ce monde. En ces temps immémoriaux l’humanité s’organisa en un vaste empire dirigé par un empereur dépositaire d’un mandat céleste et divin. Las ! les forces du chaos, profitant de la déchéance de lignée impériale, mirent fin à ces temps bénis et l’Empire implosa en plusieurs Hégémonies dirigés par de puissants seigneurs féodaux qui n’eurent de cesse de se faire la guerre. Enfin les Hégémonies s’affranchirent totalement de la tutelle de la dynastie impériale, proclamant leurs indépendances et transformant leurs royaumes féodaux en États légistes et dominés par la bureaucratie.

Aujourd’hui ce qui était l’Empire se compose de 7 royaumes, dit Royaumes Combattants, qui cherchent chacun à recomposer l’Empire légendaire sous sa propre tutelle. Le Qin, royaume de l’Ouest est en passe de devenir le plus puissant d’entre les Royaumes. Sa force repose sur sa puissante armée, des lois très dures qui encadrent chaque aspect de la vie des habitants et des services secrets extrêmement compétent.

Le Qi, royaume de l’Est, est le rival le plus sérieux du Qin. Sa puissance se base sur une armée moins nombreuse que celle du Qin mais très compétente et un rayonnement culturel inégalé. Le Qi abrite le plus d’érudits, d’universités et de sages que tous les autres royaumes.

Le Zhao est l’un des trois petits royaumes du centre. Cet état doit sa survie à ses haras, les plus réputés et les plus nombreux des 7 royaumes. Les chevaux permettent au Zhao d’avoir une armée excessivement mobile et assure un commerce très profitable. L’économie est d’ailleurs l’atout majeur de ce royaume.

Le Chu est l’État du Sud, il est celui qui a récupéré le plus vite son indépendance vis-à-vis de l’Empire moribond. Contrairement au reste des royaumes le Chu n’a pas l’ambition de reconstruire l’Empire mais de se venger de lui en annexant les autres territoires. Sa puissance repose sur une bonne armée, un territoire immense qui fournit de nombreuses richesses et ressources.

Le Yan, Royaume du Nord-Est, est un État frontalier dont la réforme bureaucratique n’a pas été totalement mené à bien ce qui ancre le Royaume dans un certain archaïsme. Les forces armées du Yan sont conséquentes mais éternellement occupée à défendre son territoire et le reste de la civilisation contre les barbares des steppes du nord si bien qu’elle ne sait presque que défendre. Considéré comme quantité négligeable par les autres Royaumes le Yan perd chaque année un peu de terrain.

Le Wei est l’un des trois royaumes centraux, à la faiblesse avérée car son armée a été presque anéantie par deux cuisantes défaites infligé par le Qi. Le Wei est le refuge de tous les fanatiques religieux et le conflit opposant les prêtres à la bureaucratie a presque plongé le pays dans une guerre civile.

Le Han est le derniers des royaumes centraux. Petit état à la position difficilement défendable le Han survit malgré des forces armées relativement réduites. L’arme qui assoit le pouvoir du Han est la diplomatie et la politique. Tous les traités passés entre les 7 royaumes se signent dans la capitale du Han même quand cet État n’est pas concerné.

Administration et Armée

Les 7 Royaumes sont des États centralisés, modèle de monarchie absolu. Au sommet le Roi prend toutes les décisions, secondé et conseillé par des ministres plus ou moins influents. Il est entouré d’une cour de hauts-fonctionnaires, de prêtres taoïstes, d’érudits (savants ou lettré), d’artistes. Les pays sont divisés en district composés d’une petite ville et des villages et terres qui l’entourent. Chaque district est gouverné par un magistrat, pour les affaires civil, et un officier (minimum un capitaine) pour les affaires militaires. Les commanderies regroupent plusieurs districts et font le lien entre ces derniers et l’État. Chaque district est gouverné par deux gouverneurs : un civil et un militaire (minimum un commandant). La conscription est obligatoire dans tous les royaumes. Chaque homme de vingt-trois ans doit donner deux ans à l’armée : un an à la capitale et un an sur les frontières. Après quoi les conscrit doivent passer minimum un mois par an dans la caserne de leur district pour l’entrainement aux manœuvres. Le reste de l’armée est composée de militaire de carrière.

Vie courante

Le nom de famille précède toujours le prénom car la famille est perçue comme l’unité de base de la société et donc plus importante que les individus qui la compose. Ainsi tout honneur ou déshonneur de l’un des membres rejailli sur toute sa famille. Chaque individu porte au long de sa vie trois prénoms : l’un d’enfance, le second est attribué à la majorité par les parents, enfin un choisi par l’individu en lui-même comme surnom ou nom professionnel. L’étiquette est très importante, on s’adresse à un fonctionnaire avec son grade ou s’il est inconnu avec le titre Votre excellence, de même pour tout aristocrate. Le terme de shifu est utilisé pour désigner un maitre. Pour des inconnus on utilisera Monsieur ou Madame suivi du nom de famille, s’adresser à quelqu’un par son seul prénom étant excessivement grossier ou familier. Il s’agit d’une société patriarcale très stricte où les femmes sont soumises aux hommes toute leur vie durant : les épouses à leurs maris, les sœurs à leurs frères, les veuves à leurs fils.

Les voyages

Le mode de transport le plus utilisé est la marche à pied avec sac, mule ou charrette à bras selon la quantité de biens à transporter. Les voyages par voie fluviale sont également très populaires et bien organisés, il est toujours possible de trouver un paysan qui vendra sa barque ou un marchand prêt à transporter des passagers au milieu de son fret. Les chevaux restent rares ils sont réservés aux aristocrates et riches marchands en raisons de leurs prix, les autres cavaliers étant généralement des messagers au service d’une armée. Enfin voyager n’est pas sans risques, brigands et pirates n’hésitant pas attaquer des voyageurs isolés ou sans protection suffisante. La criminalité touche également les villes avec les habituelles guildes de valeurs, assassins, tripots et bordels clandestins.

En marge de la société

Déchue et disgraciée par les réformes légistes successives la noblesse n’a pas totalement disparue de 7 royaumes. Certains nobles se sont ainsi repliés dans leurs terres dans des endroits reculés des 7 royaumes. Ils y perpétuent le style de vie ancestrale fait d’honneur, de loyauté, de féodalisme, de vengeance et d’arts martiaux. Dans le jiang hu, ou monde des forêts et des lacs, règnent les arts guerriers tenus en très haute estime par les différents clans de nobles qui règnent sur ce monde. Dans le wu lin, ou monde des arts martiaux, les chevaliers ou da xia sont en quêtes de perfection, des sortes de paladins chinois. Ici les lois des royaumes n’ont pas cours et sont remplacés par les lois du clan régnant et l’ancien code d’honneur de la noblesse. Bien sûr ce monde à part attire à lui toute sortes de paria, troupes de bandits, illuminés, magiciens, etc…

Philosophies et religions

Comme le dit le sage il y a dans les 7 royaumes « cent écoles de pensées. » Parmi elles le confucianisme est la philosophie de l’harmonie sociale qui croit en la bonté de l’homme et vise à l’établissement d’une société harmonieuse.

Le légisme est une doctrine fondée sur la prééminence de la loi sur l’individu et l’humanisme du confucianisme.
Elle a pour but d’établir un État parfait dirigé par souverain législateur qui contrôle tous les aspects de la vie de ses sujets par des lois. Philosophie d’État dans tous les 7 royaumes

Le mohisme est une philosophie profondément pacifiste très en vogue parmi le peuple lassé des guerres incessantes. Elle est basée sur l’idée que l’origine de tous les maux de l’humanité se trouve dans l’hostilité que l’homme, égoïste et isolé, voue à tous ses semblables et prônent une vaste communauté solidaire où chacun traiterait autrui en prochain pour y remédier.

Les religions ont été codifiées et intégrées dans le taoïsme, sorte de melting pot de toutes les croyances populaires des différentes contrées des 7 royaumes. Le taoïsme est basé sur l’opposition entre le yin et le yang, la croyance en 5 éléments primordiaux : l’Eau, le Feu, le Bois, le Métal et la Terre, à l’existence du Chi, énergie vitale source de toute vie et en l’existence d’une multitude de divinités allant de l’esprit le plus simple (celui d’une pierre par exemple) au Dieu le plus puissant, l’Auguste Empereur de Jade qui règne sur le Ciel. Le taoïsme comprend un enfer gouverné par 10 rois et les démons qui vont avec.

Il y a quatre voies ésotériques dans le taoïsme : l’alchimie interne (sorte de méditation qui permet d’améliorer son corps) et l’alchimie externe (la science des potions, poissons, onguents) qui ont pour but la recherche de l’immortalité, la divination qui permet de connaitre passé, présent et avenir et d’interroger les esprits et divinités et enfin l’exorcisme qui lutte contre toute forme de non-vie : morts vivants, fantômes, démons, etc…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weerk.forumactif.org
 
BG global.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du custom chez Global Fishing Connection
» Global Motor Parts Belgium GMB pièces d'origine
» remise du cheque global
» Promo du Krav maga global (Eyal Yanilov)
» REMISE DU CHEQUE GLOBAL LE 19 MAI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Royaumes Combattants :: Le cadre :: Les Royaumes-
Sauter vers: